NEWS

23/11/2016

 

Les parties prenantes des secteurs du développement et du droit se sont réunis à Abidjan, en Côte d’Ivoire, les 21 et 22 novembre 2016 pour discuter du rôle de la Facilité africaine de soutien juridique (ALSF) dans le cadre de l’agenda global du développement et, en particulier, des liens entre les priorités de développement de l’Afrique et la pratique du droit commercial.

EN SAVOIR PLUS
 

22/11/2016

 

La Facilité africaine de soutien juridique (ALSF) et la Banque de développement KfW ont signé mardi un Protocole d’entente (PE) qui prévoit les modalités de coopération entre ces deux institutions, notamment un don d’un montant de 5 millions € de la KfW pour apporter un soutien aux activités de l’ALSF.

EN SAVOIR PLUS
 

14/11/2016
 
The African Legal Support Facility (ALSF) will host its inaugural stakeholder meeting from November 21-22, 2016 in Abidjan, Côte d’Ivoire. Thirty-five experts comprising of African legal professionals and eminent development practitioners will meet to reflect and deliberate on challenges facing the legal fraternity on the continent.

EN SAVOIR PLUS
 

30/09/2016
« Les défis auxquels se heurtent de nombreux gouvernements africains dans le cadre des négociations sont accentués par le caractère interdépendant des systèmes gouvernementaux qui nécessite des compétences ciblées dans des secteurs déterminés, lesquelles compétences doivent être complétées par une meilleure coordination en matière de négociation de transactions pour les gouvernements. En outre, certains gouvernements se trouvent dans une situation difficile en raison de contrats mal négociés. Comment devraient-ils traiter ces accords afin qu’ils aient un impact positif sur l’investissement ? À cet effet, il est important de disposer d’une stratégie de négociation qui fournit un cadre dans lequel les gouvernements peuvent rechercher des éléments et des modèles communs à même d’être utilisés à leur avantage », a déclaré Falou Samb, conseiller spécial du Président du Sénégal en matière de commerce et d’investissement.

EN SAVOIR PLUS
 
Somaila, PSAs, Capacity Building, African Legal Capacity, AfDB, African Legal Support facility, Resource Curse, complex contract negotiations, negotiation of complex contracts , Ministry of Petroleum and Mineral Resources, Somalia’s offshore potential oil and gas reserves

26/09/2016
Les réserves pétrolières et gazières aux larges des côtes de la Somalie ont attiré l’attention de nombreuses sociétés pétrolières internationales. S’il est bien géré, le potentiel de ces réserves fournira des flux de recettes constants, qui pourraient servir de catalyseur au développement économique de la Somalie.
 
 

EN SAVOIR PLUS
 

09/09/2016
La Facilité africaine de soutien juridique (ALSF) et l’Institut pour le partenariat public-privé (IP3) ont signé un Protocole d’accord en vue de renforcer leur coopération en matière de services de renforcement des capacités fournis aux pays africains.

EN SAVOIR PLUS
 

30/08/2016
 
La  Guinée est devenue le premier pays africain à apporter une contribution financière à titre volontaire à la Facilité africaine de soutien juridique (ALSF).
 

EN SAVOIR PLUS
 

02/08/2016
 
Les 22 et 23 juin 2016, la Facilité africaine de soutien juridique (ALSF) a participé à la 6ème Réunion plénière du dialogue sur les politiques de développement axées sur les ressources naturelles, organisée conjointement par l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) et l’Initiative du G7 sur le Renforcement de l’aide à la négociation de contrats complexes (CONNEX) à Paris, France.

EN SAVOIR PLUS
 

19/07/2016
La Facilité africaine de soutien juridique (ALSF) et le Groupe de la Banque mondiale (GBM) ont co-organisé, avec le soutien du Centre de ressources pour l’Afrique australe de la Banque africaine de développement (BAD), un atelier visant à examiner la deuxième édition du Rapport du Groupe de la Banque mondiale sur les « Dispositions contractuelles recommandées des PPP ». 

EN SAVOIR PLUS
 

Il est important pour les gouvernements africains de mettre en place des mesures appropriées afin de de bénéficier des retombées des ressources naturelles, lesquelles peuvent servir à financer les besoins en infrastructure et ainsi la transformation du continent. Plutôt que de focaliser sur la propriété des ressources, le débat devrait s'intéresser à la meilleure manière pour ces gouvernements  d'accroître l'effet de levier économique que peuvent engendrer les ressources naturelles de leurs pays, a déclaré Sheila Khama, directrice du Centre africain des ressources naturelles (ANRC) de la Banque africaine de développement (BAD).

EN SAVOIR PLUS