Seychelles - Photovoltaïque flottante (PVF) : Publication de la Notification de décision !

Abidjan, Côte d'Ivoire, 13 décembre 2019 : La Commission de l'énergie des Seychelles a publié l'avis d'intention d'attribution du projet de centrale photovoltaïque flottante en mer des Seychelles en faveur de Quadran (Seychelles) Ltd, le mercredi 11 décembre 2019. Quadran est une société internationale d'énergie renouvelable, opérant en Afrique, en Europe et en Asie, et qui créera une société locale aux Seychelles pour la réalisation de ce projet.

Les Seychelles - comme beaucoup d'îles - ont certes un excellent potentiel photovoltaïque, mais aussi une disponibilité limitée de terres pour le solaire terrestre. La photovoltaïque flottante offre l'opportunité de résoudre le problème des contraintes foncières et, en même temps, de la dépendance à l'égard des combustibles fossiles, et aussi de relever le défi de la production d'énergie propre. Les Seychelles ont lancé les études sur la FVF en 2015 ainsi que l’examen des sites éventuels pour l’installation.

Le projet consiste essentiellement en l'installation d'une centrale solaire photovoltaïque de 4 MW raccordée au réseau flottant, située sur la lagune de Providence. La lagune de Providence a été choisie comme site en raison de son accessibilité, de sa protection contre l'eau de mer et de sa capacité d’injection dans le réseau. Ce projet est un IPP qui permettra de réaliser la première centrale FVF à l'échelle commerciale en Afrique dans un environnement marin.

Le processus de demande de propositions (DP) a été lancée en mai 2019 à l'issue de la première phase de l'appel d'offres (présélection), et les soumissionnaires qui remplissaient les conditions requises ont été présélectionnés. Ces derniers ont ensuite préparé des propositions techniques et financières, qui ont été soumises le 13 septembre 2019, au plus tard. Le Comité d'évaluation - composé de représentants du ministère de l'Environnement, de l'Energie et du Changement climatique (MEECC), de la Commission de l'Energie des Seychelles (SEC), de la Public Utilities Corporation/Services publics (PUC), du Conseil d’investissement des Seychelles/Seychelles Investment Board (SIB), du ministère des Finances, du Commerce et de l'Economie bleue (MoFTBE) et du Cabinet du Procureur général de l’Etat - a réalisé les évaluations techniques et financières, et a attribué les notes aux propositions techniques avant le dépôt de soumissions financières. Une méthodologie de notation pondérée combinant les notes techniques et les notes financières détermine l'attribution du projet, et la note obtenue par Quadran lui confère son statut de meilleur soumissionnaire.

Les principaux documents de transaction, le Contrat d'achat d'électricité et le Contrat de soutien gouvernemental devraient être signés en 2020, et la construction débuter au deuxième trimestre 2020.

En ayant recours à l’énergie solaire photovoltaïque, les Seychelles peuvent maximiser leur potentiel photovoltaïque et donc tirer profit des sources d'énergie propres et renouvelables en lieu et place de combustibles fossiles importés. Comme mentionné plus haut, la PVF résout le double défi des contraintes foncières et de la production d'énergie propre. Étant un projet d'énergie propre, le système permet au pays de réaliser d'importants gains financiers et de combustibles.

La Facilité africaine de soutien juridique, qui joue le rôle de conseiller en matière de transactions et d'appels d'offres, soutient le projet.

"Sans le soutien de la Facilité, nous n'aurions probablement pas atteint le stade où nous sommes arrivés aujourd'hui. Son soutien a été très précieux, nous sommes heureux de cette collaboration et nous espérons pouvoir travailler ensemble sur un autre projet." M. Wills Agricole, Secrétaire Principal du Ministre de l'Environnement, de l'Energie et du Changement climatique.

À propos de l’ALSF
Créée en 2010, la Facilité africaine de soutien juridique est une organisation internationale hébergée par le Groupe de la Banque africaine de développement. Elle a pour mandat de fournir des conseils juridiques et une assistance technique aux pays africains dans le cadre de leur négociation de transactions commerciales complexes, des litiges avec les créanciers et d’autres transactions souveraines connexes. Elle élabore et propose également des outils innovants de renforcement des capacités et de gestion des connaissances.

Nous contacter
Eve Ehoura, Chargée de communication: e.ehoura@afdb.org




Abidjan, Côte d'Ivoire, 13 décembre 2019 : La Commission de l'énergie des Seychelles a publié l'avis d'intention d'attribution du projet de centrale photovoltaïque flottante en mer des Seychelles en faveur de Quadran (Seychelles) Ltd, le mercredi 11 décembre 2019. Quadran est une société internationale d'énergie renouvelable, opérant en Afrique, en Europe et en Asie, et qui créera une société locale aux Seychelles pour la réalisation de ce projet.

Les Seychelles - comme beaucoup d'îles - ont certes un excellent potentiel photovoltaïque, mais aussi une disponibilité limitée de terres pour le solaire terrestre. La photovoltaïque flottante offre l'opportunité de résoudre le problème des contraintes foncières et, en même temps, de la dépendance à l'égard des combustibles fossiles, et aussi de relever le défi de la production d'énergie propre. Les Seychelles ont lancé les études sur la FVF en 2015 ainsi que l’examen des sites éventuels pour l’installation.

Le projet consiste essentiellement en l'installation d'une centrale solaire photovoltaïque de 4 MW raccordée au réseau flottant, située sur la lagune de Providence. La lagune de Providence a été choisie comme site en raison de son accessibilité, de sa protection contre l'eau de mer et de sa capacité d’injection dans le réseau. Ce projet est un IPP qui permettra de réaliser la première centrale FVF à l'échelle commerciale en Afrique dans un environnement marin.

Le processus de demande de propositions (DP) a été lancée en mai 2019 à l'issue de la première phase de l'appel d'offres (présélection), et les soumissionnaires qui remplissaient les conditions requises ont été présélectionnés. Ces derniers ont ensuite préparé des propositions techniques et financières, qui ont été soumises le 13 septembre 2019, au plus tard. Le Comité d'évaluation - composé de représentants du ministère de l'Environnement, de l'Energie et du Changement climatique (MEECC), de la Commission de l'Energie des Seychelles (SEC), de la Public Utilities Corporation/Services publics (PUC), du Conseil d’investissement des Seychelles/Seychelles Investment Board (SIB), du ministère des Finances, du Commerce et de l'Economie bleue (MoFTBE) et du Cabinet du Procureur général de l’Etat - a réalisé les évaluations techniques et financières, et a attribué les notes aux propositions techniques avant le dépôt de soumissions financières. Une méthodologie de notation pondérée combinant les notes techniques et les notes financières détermine l'attribution du projet, et la note obtenue par Quadran lui confère son statut de meilleur soumissionnaire.

Les principaux documents de transaction, le Contrat d'achat d'électricité et le Contrat de soutien gouvernemental devraient être signés en 2020, et la construction débuter au deuxième trimestre 2020.

En ayant recours à l’énergie solaire photovoltaïque, les Seychelles peuvent maximiser leur potentiel photovoltaïque et donc tirer profit des sources d'énergie propres et renouvelables en lieu et place de combustibles fossiles importés. Comme mentionné plus haut, la PVF résout le double défi des contraintes foncières et de la production d'énergie propre. Étant un projet d'énergie propre, le système permet au pays de réaliser d'importants gains financiers et de combustibles.

La Facilité africaine de soutien juridique, qui joue le rôle de conseiller en matière de transactions et d'appels d'offres, soutient le projet.

"Sans le soutien de la Facilité, nous n'aurions probablement pas atteint le stade où nous sommes arrivés aujourd'hui. Son soutien a été très précieux, nous sommes heureux de cette collaboration et nous espérons pouvoir travailler ensemble sur un autre projet." M. Wills Agricole, Secrétaire Principal du Ministre de l'Environnement, de l'Energie et du Changement climatique.

À propos de l’ALSF
Créée en 2010, la Facilité africaine de soutien juridique est une organisation internationale hébergée par le Groupe de la Banque africaine de développement. Elle a pour mandat de fournir des conseils juridiques et une assistance technique aux pays africains dans le cadre de leur négociation de transactions commerciales complexes, des litiges avec les créanciers et d’autres transactions souveraines connexes. Elle élabore et propose également des outils innovants de renforcement des capacités et de gestion des connaissances.

Nous contacter
Eve Ehoura, Chargée de communication: e.ehoura@afdb.org

Français
Share it now!
news-thumbnail: