Le Conseil de Gouvernance et le Conseil de Gestion de la Facilité africaine de soutien juridique ont eu lieu à Malabo, Guinée Equatorial

Malabo, Guinée équatoriale, 11 juin 2019 — La Facilité africaine de soutien juridique (ALSF) a tenu respectivement sa 28 e réunion du Conseil de gestion et sa 10 e réunion du Conseil de gouvernance les 10 et 11 juin 2019, en marge des Assemblées annuelles 2019 de la Banque africaine de développement, à Malabo, en Guinée équatoriale. Les membres ont passé en revue les activités de l’ALSF au titre de l’année 2018 et ont discuté de l’avenir de l’organisation.

Après son approbation par le Conseil de gestion, le Conseil de gouvernance a ensuite entériné le Rapport annuel 2018 et les États financiers vérifiés au mois de décembre 2018. Ils ont également pris note de la présentation par le responsable des projets du Rapport sur l’état d’avancement des projets exécutés en 2018. Les deux rapports seront accessibles sur le site web de l’ALSF : www.aflsf.org.

Concernant la mise en œuvre des projets de l’ALSF, les membres ont constaté une hausse du volume et de l’efficacité du travail de la Facilité. Les membres du Conseil de gestion et du Conseil de gouvernance ont également salué la demande croissante pour les services de l’ALSF ; "en 2018, la Facilité avait 96 projets en cours, principalement dans les secteurs des ressources naturelles, des infrastructures, de l’électricité et des PPP ".

Ils ont souligné l’importance de la Facilité dans les années à venir. Les membres du Conseil de gestion ont encouragé la Direction de l’ALSF à sans cesse faire preuve d’innovation et de stratégie et à se concentrer sur les résultats de ses opérations ainsi que sur les nouvelles opportunités offertes dans les environnements en évolution rapide de ses Pays membres régionaux.

Le Conseil de gouvernance a exprimé ses remerciements aux membres sortants du Conseil de gestion, à savoir la Présidente, Dorcas Auma Achapa, et prof. Dandi Gnamou, pour leur dévouement et leur excellente contribution à la Facilité. Les deux membres achèveront trois années de service au Conseil gestion en juin 2019.

L’équipe de l’ALSF a profité de l’occasion pour s’engager dans un certain nombre de pourparlers bilatéraux avec les délégations ministérielles des Pays membres régionaux, les donateurs et les institutions internationales partenaires au cours de la semaine.

À propos de l’ALSF

La Facilité africaine de soutien juridique est une organisation internationale hébergée par le Groupe de la Banque africaine de développement. Elle a pour vocation de fournir des conseils juridiques et une assistance technique aux pays africains dans le cadre de la négociation de transactions commerciales complexes, des litiges avec les créanciers et d’autres transactions souveraines connexes. L’ALSF élabore et propose également des outils innovants pour le renforcement des capacités et la gestion des connaissances.




Malabo, Guinée équatoriale, 11 juin 2019 — La Facilité africaine de soutien juridique (ALSF) a tenu respectivement sa 28 e réunion du Conseil de gestion et sa 10 e réunion du Conseil de gouvernance les 10 et 11 juin 2019, en marge des Assemblées annuelles 2019 de la Banque africaine de développement, à Malabo, en Guinée équatoriale. Les membres ont passé en revue les activités de l’ALSF au titre de l’année 2018 et ont discuté de l’avenir de l’organisation.

Après son approbation par le Conseil de gestion, le Conseil de gouvernance a ensuite entériné le Rapport annuel 2018 et les États financiers vérifiés au mois de décembre 2018. Ils ont également pris note de la présentation par le responsable des projets du Rapport sur l’état d’avancement des projets exécutés en 2018. Les deux rapports seront accessibles sur le site web de l’ALSF : www.aflsf.org.

Concernant la mise en œuvre des projets de l’ALSF, les membres ont constaté une hausse du volume et de l’efficacité du travail de la Facilité. Les membres du Conseil de gestion et du Conseil de gouvernance ont également salué la demande croissante pour les services de l’ALSF ; "en 2018, la Facilité avait 96 projets en cours, principalement dans les secteurs des ressources naturelles, des infrastructures, de l’électricité et des PPP ".

Ils ont souligné l’importance de la Facilité dans les années à venir. Les membres du Conseil de gestion ont encouragé la Direction de l’ALSF à sans cesse faire preuve d’innovation et de stratégie et à se concentrer sur les résultats de ses opérations ainsi que sur les nouvelles opportunités offertes dans les environnements en évolution rapide de ses Pays membres régionaux.

Le Conseil de gouvernance a exprimé ses remerciements aux membres sortants du Conseil de gestion, à savoir la Présidente, Dorcas Auma Achapa, et prof. Dandi Gnamou, pour leur dévouement et leur excellente contribution à la Facilité. Les deux membres achèveront trois années de service au Conseil gestion en juin 2019.

L’équipe de l’ALSF a profité de l’occasion pour s’engager dans un certain nombre de pourparlers bilatéraux avec les délégations ministérielles des Pays membres régionaux, les donateurs et les institutions internationales partenaires au cours de la semaine.

À propos de l’ALSF

La Facilité africaine de soutien juridique est une organisation internationale hébergée par le Groupe de la Banque africaine de développement. Elle a pour vocation de fournir des conseils juridiques et une assistance technique aux pays africains dans le cadre de la négociation de transactions commerciales complexes, des litiges avec les créanciers et d’autres transactions souveraines connexes. L’ALSF élabore et propose également des outils innovants pour le renforcement des capacités et la gestion des connaissances.

Français
Share it now!
news-thumbnail: