L’ALSF soutient le gouvernement malgache dans le cadre de la réhabilitation, de l’extension et de l’exploitation du port de manakara

Abidjan, Côte d’Ivoire, 24 août 2020 - La République de Madagascar s’est engagée à élaborer un programme de partenariat public-privé (« PPP ») visant à accélérer la réalisation des infrastructures nécessaires au développement économique et à améliorer l’accès de la population aux services publics.

Dans le cadre de ses efforts visant à faciliter le renforcement des capacités et à soutenir le gouvernement relativement à son programme de PPP, la Banque africaine de développement (la « BAD ») a fourni un financement aux pouvoirs publics entrant dans le cadre du Projet d’appui à la promotion des investissements (PAPI) ; ce dernier couvre l’exécution d’études de faisabilité pour deux projets pilotes de PPP. À cet effet, Madagascar a sélectionné le projet de développement du port de Manakara (le « Projet portuaire sous forme de PPP à Manakara »).

Le Projet portuaire sous forme de PPP à Manakara en est actuellement à sa phase préliminaire ; l’ALSF fournit une assistance au Gouvernement malgache en lien avec les études de faisabilité visant à évaluer la bancabilité du projet et à proposer des mécanismes potentiels d’atténuation des risques.

Le Projet de réhabilitation du Port de Manakara a pour objectifs principaux de relancer les activités du port de Manakara, de favoriser la connexion de la région de Vatovavy Fitovinany avec le reste du monde, de stimuler le développement économique de ladite région et d’améliorer la circulation des marchandises.

La réhabilitation du port permettra de stimuler le trafic des produits générateurs de recettes, en particulier les produits agricoles tels que les litchis, transportés par voie ferroviaire et éventuellement par voie fluviale, ainsi que les produits miniers.

À propos de l’ALSF
La Facilité africaine de soutien juridique est une organisation internationale hébergée par le Groupe de la Banque africaine de développement. Elle a pour vocation de financer des conseils juridiques et une assistance technique aux pays africains dans le cadre de la négociation des transactions commerciales complexes, des litiges avec les créanciers et d’autres transactions souveraines connexes. L’ALSF élabore et propose également des outils innovants pour le renforcement des capacités et la gestion des connaissances.

À propos du Groupe de la Banque africaine de développement
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution de financement du développement en Afrique. Il se compose de trois entités distinctes, à savoir : la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds spécial du Nigéria (FSN). Présente sur le terrain dans 44 pays africains et disposant d’un bureau extérieur au Japon, la BAD contribue au développement économique et au progrès social de ses 54 États membres régionaux.

Nous contacter
Mme Eve Ehoura, Chargée de communication : e.ehoura@afdb.org




Abidjan, Côte d’Ivoire, 24 août 2020 - La République de Madagascar s’est engagée à élaborer un programme de partenariat public-privé (« PPP ») visant à accélérer la réalisation des infrastructures nécessaires au développement économique et à améliorer l’accès de la population aux services publics.

Dans le cadre de ses efforts visant à faciliter le renforcement des capacités et à soutenir le gouvernement relativement à son programme de PPP, la Banque africaine de développement (la « BAD ») a fourni un financement aux pouvoirs publics entrant dans le cadre du Projet d’appui à la promotion des investissements (PAPI) ; ce dernier couvre l’exécution d’études de faisabilité pour deux projets pilotes de PPP. À cet effet, Madagascar a sélectionné le projet de développement du port de Manakara (le « Projet portuaire sous forme de PPP à Manakara »).

Le Projet portuaire sous forme de PPP à Manakara en est actuellement à sa phase préliminaire ; l’ALSF fournit une assistance au Gouvernement malgache en lien avec les études de faisabilité visant à évaluer la bancabilité du projet et à proposer des mécanismes potentiels d’atténuation des risques.

Le Projet de réhabilitation du Port de Manakara a pour objectifs principaux de relancer les activités du port de Manakara, de favoriser la connexion de la région de Vatovavy Fitovinany avec le reste du monde, de stimuler le développement économique de ladite région et d’améliorer la circulation des marchandises.

La réhabilitation du port permettra de stimuler le trafic des produits générateurs de recettes, en particulier les produits agricoles tels que les litchis, transportés par voie ferroviaire et éventuellement par voie fluviale, ainsi que les produits miniers.

À propos de l’ALSF
La Facilité africaine de soutien juridique est une organisation internationale hébergée par le Groupe de la Banque africaine de développement. Elle a pour vocation de financer des conseils juridiques et une assistance technique aux pays africains dans le cadre de la négociation des transactions commerciales complexes, des litiges avec les créanciers et d’autres transactions souveraines connexes. L’ALSF élabore et propose également des outils innovants pour le renforcement des capacités et la gestion des connaissances.

À propos du Groupe de la Banque africaine de développement
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution de financement du développement en Afrique. Il se compose de trois entités distinctes, à savoir : la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds spécial du Nigéria (FSN). Présente sur le terrain dans 44 pays africains et disposant d’un bureau extérieur au Japon, la BAD contribue au développement économique et au progrès social de ses 54 États membres régionaux.

Nous contacter
Mme Eve Ehoura, Chargée de communication : e.ehoura@afdb.org

Français
Share it now!
news-thumbnail: